Le petit-déjeuner idéal contre la gueule de bois

Le petit-déjeuner idéal contre la gueule de bois

24 février 2018, sur Tendances

La bouée de sauvetage dont on a tous besoin le week-end.

Ah, cette sensation terrible qui nous rappelle qu’on a bu le(s) verre(s) de trop. La gueule de bois annonce un véritable parcours du combattant qui dure plusieurs (longues) heures. Après l’éternel constat – « plus jamais ça ! » -, on se demande s’il n’y a pas une solution pour atténuer nos souffrances. La réponse ? Elle commence par un petit-déjeuner spécifique.

Que boire après avoir bu ?

Business Insider est allé à la rencontre d’une nutritionniste pour en savoir plus sur la routine matinale idéale à mettre en place. Tout commence par deux verres d’eau au saut du lit. En effet, la gueule de bois est la vengeance de notre corps déshydraté. Ensuite, on laisse le café tranquille, et on mise sur un combo thé/gingembre/miel, nous explique Geeta Sidhu-Robb. « Le gingembre a un effet bénéfique sur l’estomac. Adoucir votre infusion avec du miel permettra également d’atténuer les symptômes de la gueule de bois, car le fructose contenu dans le miel aide votre corps à assimiler l’alcool », explique-t-elle. C’est noté.

Les œufs et les champignons, nos amis du matin

On a bu, on émerge. Place à la nourriture de survie. À table, ce sont les œufs et les champignons qui seraient nos meilleurs alliés. « Les œufs apportent de l’énergie et contiennent une quantité significative de cystéine, ce qui permet d’évacuer les toxines acétaldéhyde la substance qui restent lorsque le foie détruit l’éthanol et qui causent l’effet gueule de bois. Les champignons sont également bons […], car ils apportent une source de sélénium, réputé pour ses vertus antioxydantes », souligne la nutritionniste pour Business Insider. Vous préparez donc une omelette aux champignons pour vous remettre sur pied. Mais surtout, vous éviterez les produits laitiers. Vous résisterez donc à l’envie de mettre du fromage dans la mixture.

Le petit miracle nommé Blood Mary

Sa réputation le précède. Le cocktail à base de tomate et de vodka – le gin et même la tequila sont de délicieux substituts, on ne le sait que trop bien… – est un remède anti-hangover incontournable. Pourquoi ? Notamment parce que « le glucose contenu dans le jus de tomate aide à réguler votre taux de glycémie, à pallier la fatigue, la faiblesse et les troubles de l’humeur », dit Sidhu-Robb. Une fois n’est pas coutume, on opte pour une version sans alcool.

Pour un « virgin » Bloody Mary :

12 cl de jus de tomate

Un demi-citron jaune pressé

Une cuillère à café de sauce Worcestershire

Une cuillèrer à café de raifort

3 traits de Tabasco

Sel et poivre selon vos goûts

Mettez le tout dans un shaker avec de la glace et le tour est joué. Ajoutez une branche de céleri et une rondelle de citron pour la déco. Vous pouvez déguster et sentir la gueule de bois doucement quitter votre corps. Jusqu’à la prochaine sortie trop arrosée…

Raphaël Papiau

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    642

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    372

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    333

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    235

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    228

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile