Pourquoi le prix de la crevette a baissé de 50%!

Pourquoi le prix de la crevette a baissé de 50%!

18 septembre 2018, sur Tendances

Après un été record, à près de 100 € le kilo, elle s’affiche désormais à moitié prix
Pour de nombreux restaurateurs, il était devenu quasiment impossible de maintenir l’emblématique tomates-crevettes à la carte. Pareil pour la croquette, dont les prix avoisinaient les 20 € l’assiette. Trop cher! Mais ce n’est pas parce que le restaurateurs voulait s’en mettre plein les poches. Non, toute simplement parce que le cours de la crevette à littéralement flambé avant et pendant l’été.

Bonne nouvelle pour les amoureux de ce qu’on qualifie parfois de caviar de le Mer du Nord: les prix sont revenus dans les normes. On en trouve désormais dans les rayons des grandes surfaces aux alentours de 20 € kilo pour les non-épluchées et une cinquantaine d’euros pour les épluchées.
“La Belgique est le plus gros consommateur de crevettes grises. Nous consommons environ 60 % du produit total de la pêche, alors que seulement 1 à 2 % des crevettes sont pêchées en Belgique. Nous devons alors nous tourner vers les Pays-Bas, principalement. Or, les pêcheurs néerlandais ont entamé un programme de certification MSC de la pêche à la crevette l’an dernier. Et dans le cadre de cette certification, le nombre d’heures en mer (période pendant laquelle on peut pêcher les crevettes) est limité à 72 heures par semaine. Mais ce n’est pas la cause principale de nos problèmes d’approvisionnement”, soulignent les distributeurs belges.
En effet d’autres facteurs influencent l’approvisionnement. En premier lieu, la saisonnalité. Si on aime en manger en plein été, c’est loin d’être la saison idéale pour la pêche. Celle-ci ne bat son plein que durant les derniers mois de l’année. Et, actuellement, la pêche est plutôt bonne, ce qui a fait chuter les prix. Le climat a aussi un rôle important et la canicule de cet été a été plutôt favorable à la crevette. Le kilo, qui valait encore un peu moins de dix euros il y a deux mois, est tombé sous les 3 euros, explique un représentant du secteur néerlandais.
Les pêcheurs ramènent actuellement quatre fois plus de crevettes qu’en temps normal.

Enfin, ce n’est un secret pour personne, les crevettes sont majoritairement épluchées au Maroc. Or, durant le ramadan, le business tourne au ralenti, ce qui fait aussi grimper les prix. Bref, autant de facteurs qui font varier l’offre et la demande. Alors, profitez-en: l’offre est aujourd’hui au plus haut, rendant la crevette à nouveau accessible.
Reste à savoir si, à l’instar de la grande distribution, les prix à la baisse vont suivre, notamment dans le secteur de la restauration…
V. S.

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    642

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    371

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    333

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    234

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    228

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile