La Ruche, on dit oui

La Ruche, on dit oui

1 février 2018, sur Tendances

Circuit d’approvisionnement local, où producteurs et consommateurs se rencontrent, le réseau de la Ruche tisse sa toile à travers toute la Belgique
Depuis l’ouverture de la première Ruche, à Forest, en septembre 2013, le concept a fait bien du chemin en Belgique. “En France, des centaines de Ruches ont ouvert leurs portes en l’espace de deux ans avant que le concept ne franchisse la frontière par contagion.”
La Ruche, c’est en effet l’une des nouvelles façons de consommer. La garantie de ne s’approvisionner qu’auprès de petits producteurs, sans engagement (abonnement ou autre), et totalement à la carte. “On achète ce qu’on veut, dans la quantité qu’on veut et quand on veut. Nous proposons tous les produits de consommation courante : viandes (bœuf, porc, volaille), pains, jus, œufs, produits laitiers, fruits et légumes… Parfois, nous avons aussi la collaboration de traiteurs, d’artisans chocolatiers ou autres. Ce qu’on veut, c’est aussi mettre le transformateur en avant. Nous n’imposons pas le bio, mais les pratiques agricoles durables. La très grande majorité de nos partenaires travaillent sans conservateurs, ni additifs ou produits chimiques.”

Mais ce qui fait avant tout la différence, c’est la fraîcheur et le savoir-faire des producteurs. “Ils se déplacent généralement dans les Ruches, ce qui permet un contact avec le consommateur, rassuré sur la provenance des produits qu’il achète. On peut placer une commande jusqu’à deux jours avant l’enlèvement dans la Ruche. De la sorte, le consommateur a la garantie que les fruits et légumes ont été cueillis le jour même ou la veille et que les produits transformés sont aussi de la plus grande fraîcheur.”

Si le réseau se développe aussi rapidement, c’est aussi parce qu’il est très simple à mettre en place. “Il ne faut presque rien pour pouvoir développer cette activité. Tout au plus un local disponible (qu’on peut aussi dénicher en s’adressant à la commune ou aux associations locales). Les producteurs viennent ensuite livrer et distribuer leurs produits. Il ne faut donc pas investir dans une chambre froide.”

Si l’aventure vous tente et que vous disposez d’un peu de temps libre, cela peut donc constituer une activité à la fois citoyenne et rémunératrice. “L’avantage de notre réseau, c’est qu’il compte déjà de nombreux producteurs. Mais nous demandons cependant à celui qui compte ouvrir un Ruche d’attirer 20 % de nouveaux producteurs locaux pour contribuer à l’extension des Ruches.”

Concrètement, vous disposerez aussi du soutien du réseau. “Ce partenariat entre le responsable d’une ruche et le réseau se traduit par un accompagnement pour s’enregistrer à la Banque carrefour des entreprises et auprès de l’Afsca. Ensuite, le responsable de la Ruche va visiter les producteurs afin de s’assurer que le produit correspond bien à la charte de la Ruche.”

Au niveau des rémunérations et de la fixation des prix, la carte de la transparence est aussi de mise. “Nous souhaitons un système juste pour le producteur et c’est donc lui qui fixe son prix. En contrepartie des services proposés (mise en valeur des produits, vente, notoriété, etc.), le producteur reverse 8,35 % de son chiffre d’affaires à la Ruche et le même pourcentage au réseau.”

Cette totale transparence est aussi facilitée par l’entremise d’Internet. “Les commandes et le paiement se font en ligne. De la sorte, aucune comptabilité n’est à tenir et le producteur est payé endéans les 5 jours. Cela facilite aussi les contrôles à tous les niveaux.”

Vincent Schmidt

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    427

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    248

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    247

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    171

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    160

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile