La mayo au patrimoine de l’Unesco!

La mayo au patrimoine de l’Unesco!

14 mai 2018, sur Tendances

Les frites, avec ou sans mayonnaise? Avec, auraient assurément chanté les Snuls dans leur célèbre morceau bourré de références à la belgitude. Pour Natura, société belge (bien sûr), spécialisée dans la confection de sauces 100% belges et 100% naturelles, la question ne se pose pas non plus. Les frites avec de la mayo? Non, peut-être!
La marque a d’ailleurs lancé hier une pétition pour que la mayonnaise accompagne les frites dans leur candidature au patrimoine immatériel de l’Unesco. “Une vraie mayonnaise, elle se bat ! Battons-nous avec elle pour porter la mayonnaise belge au patrimoine culturel immatériel national…”, déclare Natura, qui vous invite à signer “l’appétition” sur goutezsignez.com.
Foi de Belge, ce ne serait que justice. Mais si nous sommes Gaulois d’origine, il faut rendre à César ce qui appartient à César. La frite, quoi qu’en disent les historiens et autres semeurs d’embrouilles, c’est Belge! Une fois… pour toutes!
En revanche, en ce qui concerne la mayonnaise, c’est au-delà de nos frontières qu’elle aurait été inventée. La bataille fait cependant rage quant à son réel inventeur, son nom provenant selon les uns de Mahon ou de Mayenne…
La ville de Mahon, capitale de Minorque, dans les Baléares, est la référence la plus souvent citée par les historiens qui pensent qu’elle était déjà présente dans la cuisine des Minorquins dès le 16ème> siècle. Autre référene à Mahon, en 1756, lorsque le duc de Richelieu, maréchal de France et petit-neveu du fameux cardinal, conquit la ville alors occupée par les anglais. Il célèbre cette victoire en offrant un grand banquet aucours duquel le cuisinier proposa la célèbre sauce, selon une recette qu’il avait vu faire dans l’île. Les invités furent conquis et décidèrent de baptiser cette sauce la Mahonnaise.
Côté français, on revendique aussi la paternité de la mayo jusqu’au Bayonne. De la bayonnaise à la mayonnaise… il n’y a qu’un pas. La région de Mayenne n’a cependant pas dit son dernier mot non plus. Là, c’est le e qui aurait subi la transformation au fil du temps. La légende veut d’ailleurs qu’en 1589, lors d’une bataille opposant le roi de France Henri IV à Charles de Lorraine, ce dernier, par ailleurs duc de Mayenne, aurait abusé de la célèbre sauce au point de ne pas être en mesure de combattre…
Peu importe, au final, le paquet de frites mayo, c’est typiquement belge et cela mérite donc bien une inscription au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco.

V. S.

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    603

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    348

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    316

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    218

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    217

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile