Viande: pourquoi on peut avoir à nouveau confiance

Viande: pourquoi on peut avoir à nouveau confiance

13 mars 2018, sur Tendances

Dans la grande distribution, on a pris les devants. Le groupe Verbist est écarté, ce qui a rassuré le consommateur. Doit-on cependant craindre des pénuries?

Le scandale qui a touché Veviba en fin de semaine dernière a réveillé les vieux démons: la viande est une fois de plus sur la sellette et la Fédération Wallonne de l’Agriculture craint que le secteur n’en paie une fois de plus les pots cassés.
Ce week-end, dans la grande distribution, on a observé une très légère baisse, mais insignifiante et un retour à la normale a déjà été constaté ce lundi. « Le fait que nous n’ayons pas été impliqués directement, car nous ne référençons pas de produits provenant de Veviba a certainement joué un rôle », explique Baptiste van Outryve. « Nous avons bien pu communiquer et les consommateurs se sont sentis rassurés.

Même si l’abattoir Adriaens, qui fait partie du groupe Verbist, n’a pas été mêlé au scandale, nous avons aussi décidé de suspendre notre collaboration avec eux, de sorte d’offrir toutes les garanties aux clients. Nous précisons aussi que nous achetons nous-mêmes nos bêtes auprès des éleveurs et que, hormis l’abattage, la transformation se fait chez nous. Tout ce qui, de près ou de loin, a été dénoncé la semaine dernière, ne touche donc pas Carrefour. »

Chez Delhaize, c’est l’attitude proactive du distributeur qui a joué un rôle important permettant de limiter l’impact. « Nous avons aussi pu communiquer rapidement sur les décisions prises. En retirant toute référence du groupe Verbist, à commencer par Veviba, nous avons posé un geste fort. Nous avons aussi décidé de rompre notre collaboration de manière définitive avec le groupe, afin de rassurer au maximum nos clients. Ils ont été des milliers à nous poser des questions, via notre service clientèle et en magasin. Ils veulent savoir d’où vient leur viande et si ce qu’ils mangent est sain. Au vu de l’impact sur les ventes, on peut clairement dire qu’ils se sentent rassurés. »

Quant à d’éventuelles pénuries dans les rayons, les distributeurs sont confiants également. « Pour nous, cela n’a pas d’impact. Nous ne travaillons pas avec des fournisseurs exclusifs. Les bêtes que nous faisions abattre chez Veviba le sont désormais dans d’autres abattoirs, sans risque de causer une quelconque pénurie », conclut Baptiste van Outryve.

Vincent Schmidt

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    363

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    215

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    211

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    149

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    146

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile