C’est Pâques, on craque pour le chocolat Legast !

C’est Pâques, on craque pour le chocolat Legast !

30 mars 2018, sur Sofia Culinaria

Notre réputation, n’est plus à faire. Les belges sont de grands amateurs de chocolat ! Pour combler notre gourmandise, nous pouvons compter sur le savoir-faire d’artisans chocolatiers belges. Outre les biens connus Marcolini, Neuhaus, Galler, et plus industriels Côte d’Or, se cachent en Belgique de petits artisans chocolatiers. Et je vous assure, qu’on mérite de s’y intéresser.

Un métier passionnant pour passionnés
Il faut être un mordu du chocolat pour se lancer dans cette aventure. C’est précisément ce qu’est Thibaut Legast. Ce jeune artisan wallon exerce depuis 15 ans son métier. De par son expérience, il est aujourd’hui capable de maîtriser l’ensemble de la chaîne de production. Son travail débute à l’arrivée des fèves de cacao qu’il aura pris soin de sélectionner personnellement, et qu’il se charge ensuite de transformer en petits plaisirs chocolatés.

Des fèves de petites plantations
Dans le choix de ses fèves de cacao, Thibaut Legast a décidé de traiter avec de petits producteurs d’Amérique latine. Ils travaillent essentiellement avec du chocolat en provenance de Colombie, Equateur, Pérou et Venezuela, des pays réputés pour produire des fèves de cacao aux arômes puissants et subtils.

Du chocolat naturel
Le chocolat Legast est un chocolat ultra-qualitatif ! Ça se ressent directement à la dégustation. L’essayer, c’est l’adopter !
Le chocolatier exerce son métier en mettant un point d’honneur à respecter sa charte de production : aucune additif ni conservateur n’est utilisé. Quant au sucre employé, il s’agit de sucre de canne bio.

Du chocolat sous toutes ses formes 
Un petit zoom sur les tablettes de chocolat.
Je vous garantis qu’un amateur de chocolat succombe inévitablement à leur charme. Elles ont une teneur en cacao de 70%, ce qui est idéal pour révéler tous leurs arômes. L’une d’elle révèle des notes dominantes de raisins secs. En mordant dans une autre tablette, on reconnait aisément des arômes de torréfaction.  Bref, un pur moment de plaisir et d’évasion. Franchement, les tablettes Marcolini n’ont rien à envier à celle de Thibaut Legast.

Pour ceux qui préfèrent les pralines, vous ne serez pas en reste tant la gamme est étoffée.
Mendiants, orangettes, citronettes font également partie de l’assortiment.

Je vous recommande fortement les souris de chez Legast. Elle sont déclinées en trois variantes : l’une faite au Gianduja révèle tous les arômes de noisettes torréfiées. Une seconde est réalisée à partir d’un enrobage de chocolat plus subtil, procurant davantage d’arômes. Quant à la troisième variante, c’est une petite tuerie. Son enrobage au chocolat noir fourré d’un praliné à la cacahuète est juste incroyable.
Mais rien de tel qu’une petite dégustation ! Allez donc rendre visite à Thibaut Legast. Son magasin est implanté à Braine-Le-Comte.

Sofia Culinaria

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    642

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    371

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    333

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    234

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    228

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile