Les Belges en manque de vitamines

Les Belges en manque de vitamines

18 janvier 2019, sur Manger mieux

Une étude belge démontre que les apports en vitamines A et D via l’alimentation sont trop faibles.
Les Belges manquent de vitamines A et D. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’institut scientifique fédéral de recherche Sciensano et l’Université de Gand.
Le docteur Isabelle Moyersoen, chercheuse chez Sciensano, explique avoir tiré des conclusions après “avoir analysé la composition alimentaire” des Belges, au travers de l’Enquête de consommation alimentaire. “On ne peut pas parler de carence puisque nous n’avons pas fait de prise de sang à un échantillon de personnes. En revanche, on a remarqué que les références alimentaires des Belges n’étaient pas optimales. Ils ne consomment pas assez de produits pouvant leur apporter les vitamines A et D.”
Ces apports, via l’alimentation, seraient donc insuffisants. Que faire pour y remédier ? Bon nombre de personnes se tournent vers des comprimés de vitamines.
La chercheuse conseilleaux Belges de ne pas prendre des compléments vitaminiques, mais d’adopter une alimentation saine, en consommant du foie, des œufs, des produits laitiers, des légumes verts, des légumes et fruits, orange, par exemple… “Normalement, une alimentation variée assure une quantité suffisante de vitamines A”, explique-t-elle. “La marge de sécurité entre la quantité journalière recommandée en vitamine A et la prise maximale autorisée est très faible. Il existe donc un risque non négligeable de surdose, ce qui est également dangereux pour la santé. Ce sont surtout les femmes enceintes qui doivent veiller à ne pas ingérer trop de vitamines A car un surdosage peut entraîner des malformations congénitales chez l’enfant.”
En ce qui concerne la vitamine D, la carence est connue. Les jeunes enfants prennent d’ailleurs un complément quotidiennement. Entre octobre et avril, l’ensoleillement n’est pas maximal chez nous et nous sortons peu pour prendre la lumière naturelle.
Sébastien Daems, porte-parole de Sciensano, souligne : “Des recherches complémentaires indiquent qu’un enrichissement systématique en vitamine D de certains produits alimentaires au niveau national s’avérerait être prometteur.” Le Dr Isabelle Moyersoen ajoute :“ Cela existe déjà pour certains produits, comme les céréales. Mais c’est une démarche du secteur alimentaire, pas une généralisation.”
L. C.C.

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    859

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    472

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    403

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    309

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    290

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile