Les plats préparés des grands chefs: « c’est de la m… »

Les plats préparés des grands chefs: « c’est de la m… »

14 septembre 2018, sur Manger mieux

Jean-Pierre Coffe doit se retourner dans sa tombe. C’est évidemment en référence à son célèbre coup de gueule sur la malbouffe que nous avons ainsi qualifié les plats préparés des grands chefs.

On les retrouve dans les rayons de tous les grands distributeurs. Les chefs les plus réputés, souvent (multi) étoilés s’affichent tout sourire en bonne position sur le packaging d’une recette qu’ils ont élaborée. Certes, on ne va pas s’attendre à déguster un plat tel qu’il le servent dans leurs établissements (pour autant qu’ils en possèdent encore un vu que certains d’entre-eux sont devenus de purs produits marketing). Mais, pour autant, avec la caution d’un tel chef, on est en droit d’attendre au minimum un plat goûteux et équilibré. Dans une enquête publiée par France Info, plusieurs plats traiteurs signés par de grands chefs sont pointés du doigt pour leur composition à base d’additifs et autres produits controversés.

A y regarder de plus près, les plats préparés des grands chefs ne valent visiblement pas mieux, d’un point de vue nutritionnel, quel n’importe quelle autre recette sous plastique qu’on se contente de réchauffer au micro-ondes, faute de temps pour cuisiner.
En collaboration avec l’association de défense des consommateurs Food Watch, France Info a épluché la composition d’une soixantaine de produits commercialisés avec le visage ou le nom d’un grand chef. Résultat : « additifs controversés, sucres et sels ajoutés, arômes flous, huile de palme, etc. ». Plusieurs produits affichent notamment des étiquettes trompeuses, précise-t-on en ajoutant que « les ingrédients alléchants mis en avant sur l’emballage sont parfois présents en très faible quantité ». Aussi, souligne France Info, « seuls 24 des 65 produits présentent une bonne qualité nutritionnelle », si l’on se base sur le fameux logo Nutri-Score.

« Quand on s’intéresse de près à la composition de certains des produits auxquels les chefs prêtent leur image, on s’aperçoit que la recette est loin d’être ragoûtante », explique Ingrid Kragl, directrice de l’information de Foodwatch. « On voit qu’il y a pas mal d’ingrédients comme des additifs souvent controversés, comme le nitrite de sodium ou les gélifiants à base d’algues », poursuit-elle. « On peut quand même s’étonner de les voir prêter leur image à des marques qui commercialisent des produits très proches de la malbouffe. »
L’association de défense des consommateurs dénonce le fossé entre la promesse marketing et ce que l’on vous vend réellement. « À l’avant, on vous vend du rêve et quand on scrute la liste des ingrédients, on s’aperçoit qu’il y a un fossé entre la promesse et ce qu’on vous vend », lance Food Watch qui recommande (une fois de plus) aux consommateurs de bien scruter la composition d’un produit avant de l’acheter.

V. S.

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    698

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    402

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    358

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    264

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    249

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile