Les dessous du régime « Comme J’aime »

Les dessous du régime « Comme J’aime »

11 mai 2018, sur Manger mieux

Que se cache-t-il derrière l’un des plus célèbres régimes par correspondance? 60 Millions de Consommateurs a mené l’enquête…

A l’approche de l’été, les publicités pour les régimes envahissent les écrans de télévision et les magazines. Parmi eux, « Comme J’aime » qui occupe d’ailleurs le devant de la scène toute l’année durant. Mais que cache ce régime en réalité?

Sous forme de box minceur, livrée chez vous, Comme j’aime vous promet de retrouver la silhouette de vos vingt ans. Plats préparés, barres céréales et soupes déshydratées composent ces menus régime aux vertus soi-disant spectaculaires…

60 Millions de consommateurs a analysé le contenu de cette « box miracle ». Facile d’emploi, elle ne nécessite pas de se creuser la tête pour savoir quoi manger, quel apport calorique contient tel repas et, suprême de la facilité: il n’est pas nécessaire de cuisiner.

L’association de défense des consommateurs s’interroge d’abord sur le coût du régime Comme j’aime. A quelque 170 € le semaine, il n’y a pas de que du poids que vous risquez de perdre au passage. Un budget de 24 € par jour, ce n’est en effet pas négligeable, ni à la portée de toutes les bourses. Et pour quel menu? « Une journée type « Comme j’aime » comporte trois cuillères à soupe de muesli au chocolat pour le petit-déjeuner, deux plats préparés pour le déjeuner et le dîner, une boisson hyperprotéinée, et une compote en guise de dessert ou collation », soulève 60 Millions de consommateurs. Qui, après calcul, souligne qu’il y a moyen d’acheter le même type d’aliments pour beaucoup moins cher en faisant ses courses au supermarché.

Autre grief souligné par l’enquête: des ingrédients et des saveurs ordinaires

« Malgré le tarif de l’abonnement, les ingrédients de base ne sont pas de qualité nutritionnelle supérieure : pas de riz semi-complet mais uniquement du riz blanc, pas de légumineuses mais des féculents dans la plupart des recettes… Quant à leur qualité gustative, elle est équivalente à celle des plats préparés vendus en grandes surfaces »
, selon 60 Millions de consommateurs.

Trop peu de calories
Comme j’aime assure que l’apport calorique journalier des menus proposés est de 1.200 kilocalories. Après vérifications par une diététicienne, « il s’avère que la valeur réelle des menus proposés ne dépasse pas les 820 kilocalories. »

Risque de perte de masse musculaire
Enfin, 60 Millions de consommateurs estime que, même en y rajoutant deux produits laitiers et quelques fruits et légumes, ce programme est trop restrictif et peut entraîner une pert de masse musculaire à la fin du régime et un risque de reprendre du poids.

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    598

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    344

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    312

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    216

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    213

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile