Rouillac, le dada de Pessac

Rouillac, le dada de Pessac

1 février 2018, sur La Cave

Aux portes de Bordeaux, Laurent Cisneros dirige le Château de Rouillac de puis presque dix ans. C’est l’une des révélations de Pessac-Léognan. PortraitNé à Bordeaux de parents espagnols, le parcours de Laurent Cisneros a de quoi surprendre. Ancien joueur de foot junior à Cannes, il reprend et développe à Angoulême dans les années 90 l’entreprise de maintenance d’installations de chauffage lancée par son père. En 2008, alors qu’il n’a pas encore quarante ans, un groupe concurrent rachète son entreprise, lui permettant de concrétiser son envie de retour à Bordeaux.
À la recherche d’une propriété disposant d’une écurie de chevaux (l’autre passion de Cisneros), il craque pour une vaste propriété qui appartint autrefois au Baron Hausmann, à Canéjac, à quelques kilomètres de la ville et dont les vignobles étaient sous-exploités.
Dès août 2009, il relance l’exploitation qui couvre aujourd’hui 24 hectares de vignes et qui dispose d’un vaste manège et de pistes d’entraînement utilisées notamment par sa fille présente dans les jumpings internationaux.
Laurent Cisneros compare volontiers vin et cheval. “Quand vous êtes en dégustation, me confiait-il il y a quelque temps déjà, vous parlez de finesse, de robe, d’élégance, il y a un vocabulaire qu’on peut assimiler. Un cheval de moins de six ans ne sait rien faire. Il faut le former, l’éduquer, le travailler, le respecter, c’est comme un jeune pied de vigne. Si vous mettez toute votre attention sur le terroir, il vous rendra en fin de compte ce que la nature lui a donné, mais aussi ce que vous lui aurez offert comme possibilité de mise en avant. Un cheval acquiert de la maturité quand il a une dizaine d’années, il commence à donner ce qu’on lui a appris. Chaque terroir a sa spécificité, mais l’homme intervient sur ce terroir, en fonction de sa sensibilité et de ses choix et il va obligatoirement s’exprimer d’une autre façon que s’il était dirigé par un autre que moi. Un cheval aussi vous redonnera ce que vous lui avez appris. Il faut aussi beaucoup d’humilité face à un cheval, comme face à la vigne et à la climatologie qui vous rappelle souvent à l’ordre.”

Le logo de Rouillac , c’est une rose des vents que l’on retrouve sur le parvis de la propriété, sur les étiquettes, les cartons. C’est elle qui donne la direction, le cap à tenir. En moins de dix ans, le Château de Rouillac s’est hissé au niveau des plus grands dans l’aire d’appellation de Pessac-Léognan, réputée pour ses blancs vifs et ses rouges savoureux. Ceux de Cisneros évoquent les origines du domaine et les passions du vigneron.
Dada de Rouillac dans les deux couleurs que l’on trouve chez nous dans la grande distribution, le Baron de Rouillac (Cabernet/Merlot) et plus travaillé que le précédent avec 12 à 13 mois d’élevage, et le Château de Rouillac monte en puissance dans le Cabernet Sauvignon avec moins de 40 % de Merlot. On y décèle une véritable recherche d’équilibre et la patte d’Eric Boissenot, l’un des grands œnologues de Bordeaux. Très digeste et fin, il offre de belles saveurs épicées qui méritent une belle table.
Marc Vanel

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    756

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    430

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    371

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    276

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    264

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile