Voyage dans les grands crus classés de Bordeaux 1855

Voyage dans les grands crus classés de Bordeaux 1855

23 juillet 2018, sur La Cave

Un livre, cela doit vous transporter, vous émerveiller, vous sublimer, vous faire rêver, vous éduquer. Pour les amateurs de vins, plus précisément pour les amateurs de grands vins de Bordeaux, ce livre constitue un voyage à travers le temps, les vignes et les secrets de ces maisons qui mettent en valeur à la fois la beauté des châteaux mais évidemment l’excellence de leurs vins. Bordeaux Grands Crus Classés 1855 Médoc et Sauternes, c’est la bible pour les splendides demeures qui ont réussi à perpétuer au fil des décennies la grandeur de leurs vins.
Philippe Castéja, le président du Conseil des Grands Crus Classés en 1855 et lui-même propriétaire de deux châteaux, est venu en personne récemment à Bruxelles parler de son amour de ces grands vins. Il a accepté de discuter librement autour d’une dégustation de quelques belles bouteilles comme un Château d’Yquem (Sauternes), Château Lafon Rochet (St Estèphe), Château Croize-Bages (Pauillac) ou encore Château Prieuré-Lichine en Margaux.
La classification 1855 immuable. « Sincèrement, ce ne sont que de belles maisons de grande famille qui ont su perpétuer la tradition. Il n’y a aucune erreur dans cette classification historique. Si je pose d’ailleurs la question « qui ajouteriez-vous sur cette liste ? », les spécialistes n’ont pas de réponse. »
L’achat de châteaux par des riches Chinois. « Ce n’est pas un phénomène inquiétant car ils n’achètent que de petites propriétés, pas un grand cru classé prestigieux. D’ailleurs, c’est souvent davantage pour avoir une propriété dans le bordelais que pour y produire réellement du vin. C’est une micro mode qui ne va pas durer. »
En attendant d’en déguster voir d’en acheter (car les grands crus classés ont un prix…) vous pouvez déjà vous pourlécher les babines en consultant ce splendide ouvrage écrit à plusieurs mains par des amateurs éclairés : l’historien Franck Ferrand pour la genèse des châteaux, Hugh Johnson (auteur de l’Atlas mondial du vin), Olivier Poels (rédacteur en chef adjoint de la Revue de Vin de France) et Cornelis van Leeuwen (rédacteur en chef de la revue OENO) pour la richesse des vins. Un beau livre comme on dit grandiosement illustré par Guillaume de Laubier et qui se laisse savourer.
Bordeaux Grands Crus Classés 1855 Médoc et Sauternes
Editions Flammarion
264 pages, 45 euros
J.-M.Gh.

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    483

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    289

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    272

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    187

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    183

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile