Isabelle Arpin dans « son » 345

Isabelle Arpin dans « son » 345

6 octobre 2018, sur Au Resto

Il n’est plus vraiment nécessaire de présenter ce diable de petit bout de femme qu’est Isabelle Arpin. Pouvant sans aucun doute être considérée comme une des ladys chefs les plus douées et les plus médiatisées de notre pays, cette magicienne des fourneaux a su se profiler au fil de ces dernières années comme une des personnalités les plus attachantes de notre paysage gourmand.

Pour mémoire rien, au départ, ne prédisposait cette professionnelle de haut niveau à faire carrière dans les marmites ! Originaire des environs de Lille, elle avait tout d’abord décroché un diplôme dans la finance à Paris. C’est en dépannant un jour un copain restaurateur qu’elle va se rendre compte qu’elle s’était trompée de vocation. De retour dans son Nord natal, elle va alors décrocher un nouveau diplôme à l’école hôtelière de Dunkerque pour se retrouver, quelques années plus tard, à Ostende, pour des raisons d’affinités… festives !
C’est de là, après avoir œuvré quelques années dans la cité de James Ensor, au restaurant Auteuil, qu’elle va être engagée ensuite à Bruxelles au restaurant Alexandre, pour remplacer le fondateur, Alexandre Dyoniso, qui est parti pour la Villa in the Sky. Là, elle remporte haut la main le défi consistant à maintenir une étoile largement méritée pour une cuisine aussi personnelle qu’esthétique dans tous les sens du terme.
Après cela, elle entame l’aventure du WY, le restaurant éphémère du showroom Mercedes du Sablon créé sous la houlette du chef flamand Bart De Pooter. C’est alors que se présente à elle l’opportunité de reprendre la direction des fourneaux du Louise 345, un étonnant établissement créé par l’avocat d’affaires Jo Vanbelle. Sorte de club anglais au décor raffiné et équipé de somptueuses chambres d’hôte, l’établissement fait rapidement parler de lui dans le landerneau gourmand, une fois de plus grâce aux performances culinaires d’une Isabelle Arpin plus en forme que jamais. Ceci au point que, forte de son expérience, cette cuisinière de compétition décide de reprendre la majorité des parts de l’endroit pour enfin devenir sa propre patronne.
Et c’est ainsi qu’aujourd’hui, rejointe progressivement par une série d’équipiers qu’elle avait déjà pu apprécier professionnellement tout au long de son parcours, la nouvelle boss confirme, si c’était nécessaire, l’excellence de sa vision de la cuisine, ainsi qu’en témoigne sa nouvelle carte pour le mois d’octobre.
Avec des dressages aussi intelligents que jolis à regarder, les assiettes qui sortent des mains de cette grande professionnelle ont de quoi faire craquer tout pour qui gastronomie rime à la fois avec saveur et esthétique. Parmi ses dernières créations, on signalera, entre bien d’autres, de somptueuses huîtres princesse de setubal/caviar osciètre/vodka belvedere (32 €). Ou encore une magnifique composition de cardine (variété de sole limande)/carottes/moules bouchot/curry/badiane (38€) ainsi qu’au dessert, une très savoureuse préparation reposant sur un “parfait au chocolat/safran/glace aux noix de Pécan/riz soufflé” (15 €).
Tout cela sachant qu’au-delà de la carte, les gourmandises d’Isabelle Arpin se déclinent également en menus 3-4-6-8 services, respectivement à 65 – 80 – 110 – 145 €, ou encore 95 -125 -175 -190 € cette fois-ci avec les vins assortis.
Mais croire que cette hyperactive pourrait se satisfaire de cette seule adresse serait lourdement se tromper… Ainsi, avec l’ouverture, l’année prochaine de l’Hôtel-Restaurant Par-Delà, à Hastière-par-delà, près de Dinant. Au programme, une magnifique gentilhommière entièrement rénovée dans l’esprit d’Isabelle Arpin, avec aussi bien un cadre élégant et raffiné qu’une cuisine qui, on s’en doute, le sera tout autant.
Enfin, signalons également, les 11 et 12 octobre prochains, une belle opération à quatre mains, lors de laquelle la patronne du 345 Louise partagera la vedette en cuisine avec le chef breton Nicolas Conraux. Cet autre petit génie de la cuisine, dont je vous ai déjà parlé dans ces pages, est à la tête de l’Hôtel de la Butte, à Plouider, dans le Finistère.
Remarquable spécialiste des produits de la mer, ce grand professionnel étoilé devrait sans aucun doute faire des étincelles lors de cette très belle superposition de talents dont j’aurai sans doute l’occasion de vous reparler…
En savoir plus
Louise 345
Aavenue Louise à 1050 Bruxelles. Tél. 02/644.48.87.
www.louise345.com Ouvert pour le déjeuner du mardi au vendredi de 12h00 à 14h00 et pour le dîner du mardi au samedi de 19h00 à 21h30 Fermé le samedi midi, le dimanche, le lundi et les jours fériés.

Philippe Bidaine

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    749

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    428

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    369

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    274

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    262

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile