Maxens à Saint-Symphorien: la cuisine y excite tous vos sens

Maxens à Saint-Symphorien: la cuisine y excite tous vos sens

6 octobre 2018, sur Au Resto

Elu « Meilleur Artisan de l’année » en 2010 en tant que traiteur, le chef Stéphane Grulois développe ses envies culinaires dans son propre restaurant depuis 2011
La tradition dans le monde de la cuisine veut qu’un chef dirige d’abord son restaurant avant de passer par la case traiteur. Dans le cas de Stéphane Grulois, c’est le chemin inverse qui a été emprunté. Après avoir fait ses gammes comme maître d’hôtel puis comme assistant manager en hôtellerie, il a lancé sa propre affaire comme traiteur. En 2010, il a même décroché le titre de « Meilleur Artisan de l’année » pour sa volonté de défendre les produits de qualité. De Belgique mais aussi d’ailleurs puisqu’il est membre du Irish Beef Club ou encore du Porto Graham’s.
Mais il avait envie de sa propre affaire, il rêvait de son propre restaurant, de ces murs où il se sentirait chez lui et où il pourrait laisser libre cours à son imagination culinaire. En 2011, il jette son dévolu sur cette bâtisse du 18e siècle qu’il décore de façon moderne sans en perdre le cachet. Preuve de son amour pour l’art, et pas qu’en cuisine, il offre ses murs mais aussi ses bords de fenêtre pour permettre à des artistes d’exposer. Lors de notre passage, la famille De Sutter embellissait de ses subtiles créations la salle spacieuse.
Après un apéro (une belle collection notamment belge de gins mais aussi une préparation maison), place au menu. Menu Maxens à 56 euros ou la Balade du chef à 80 où il se laisse aller à ses envies. Première réflexion : le chef fait la part belle aux légumes croquants crus ou cuits mais aussi aux différentes purées qu’il concocte. Dans la foulée, la délicatesse des cuissons épate comme ces langoustines snackées, la saltimbocca de veau à la sauge ou encore un dos de cabillaud avec sa purée d’oignons des Cévennes. Pour terminer en beauté un parfait glacé à la mangue et caramel. Le forfait vins est plutôt agréable avec des appellations qui ne font pas tache.

Le chef propose régulièrement des semaines thématiques basées autour d’un produit. Durant ce mois d’octobre , le homard sera de la revue. Tandis qu’en novembre, un menu Champagne mettre à l’honneur la maison Gosset dont Stéphane Grulois vient de devenir le représentant.
Pour info, même si ce sont des détails pratiques, le restaurant possède un grand parking et aussi une belle terrasse pour les beaux jours.
Maxens
Chaussée du Roi Baudouin 117
7030 Mons
Tél. : 065.84.59.45
www.maxens.be

Jean-Marc Ghéraille

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    749

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    428

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    369

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    274

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    262

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile