Au Floyd’s, on connaît la musique

Au Floyd’s, on connaît la musique

7 septembre 2018, sur Au Resto

Ce nouveau restaurant élégant et confortable a adopté la tendance de la Burgernomy revisitée.

Depuis le mois de juin, un nouveau restaurant, le Floyd’s, a ouvert ses portes rue Royale. Le nom est un hommage au groupe Pink Floyd, dont le patron Emin Haesen est un fan. Propriétaire avec son épouse d’une chaîne d’instituts de beauté, Instant Beauté, il a réalisé son rêve qui était d’ouvrir un restaurant. Le Floyd’s a sacrifié à la grande tendance du moment, la burgernomy tournée autour du burger revisité (sans pain au-dessus).
À midi, l’établissement vise une clientèle d’affaires, les bureaux ne manquant pas dans les environs. Le soir, ce sera plutôt les occupants du Motel One situé juste en face, d’autant que ce vaste hôtel international ne dispose pas de restaurant.
Dans une grande salle au design moderne et aux sièges confortables, le Floyd’s propose en entrée une planche traditionnelle (15 €) à se partager, comprenant un assortiment de jambons italiens et de fromages, figues, sirop de Liège et miel. Pour les non-carnivores, il y a La Nordique (21 €) avec saumon fumé, cabillaud fumé, hareng fumé, anguille fumée, crème d’aneth et toasts. Ou encore la Planche évasion (15 €) à base de houmous, tapenade d’olives, guacamole, grissini. Après ce petit en-cas, on peut attaquer le burger, à base de viande Black Angus, mixée et préparée minute par le chef.
Épinglons parmi les suggestions, le Barbecue (viande de bœuf, sauce BBQ, cheddar, bacon, onion rings, mesclun, 14 €); le 100 % Belgium (viande de bœuf, chicons caramélisés, fromage Maredsous, salade de blé, sauce à la bière, 18 €) ou le Méditerranéen (viande de bœuf mélangée à la feta et aux épinards, tomates séchées, roquette, aubergines, courgettes, poivrons, tuile de manchego, 16 €). Accompagnement au choix de frites ou de patates douces, un autre must du moment, bien entendu fraîches maison.
Pour les appétits plus légers, on relève un beau choix de salades, à base de poulet, de bœuf ou 100 % végétariennes (entre 15 et 19 €). Enfin, des plats plus classiques sont prévus tels le magret de canard (25 €), l’américain préparé minute (19 €) ou le filet pur irlandais (29 €).
Rien de bien révolutionnaire donc, mais une cuisine de qualité agrémentée par un service discret et prévenant.
Ajoutons que la partie avant de la salle sert de bar à cocktails de haut niveau, la baseline du Floyd’s étant For Food and Cocktails lovers.
Géry De Maet
Floyd’s
Rue Royale, 29-31 1000 Bruxelles.
Tél. : 02/355.68.11. Fermé samedi midi et dimanche. Parking gratuit après 18 h.

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    698

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    402

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    358

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    264

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    249

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile