Le Quoc Long, un voyage au pays des saveurs

Le Quoc Long, un voyage au pays des saveurs

22 janvier 2018, sur Au Resto

Dans le quartier du cimetière d’Ixelles et de l’ULB, ce ne sont pas les restaurants qui manquent. Mais un peu à l’écart de l’agitation estudiantine se niche une véritable petite pépite. Le Quoc Long, un restaurant qui, s’il ne paie pas de mine au premier abord, révèle une parfaite maîtrise de la cuisine thaï et vietnamienne. Pour percer le mystère de cette excellence, il ne faut pas chercher bien loin. Dans les cuisines, c’est le père de famille qui officie aux fourneaux. Et ses armes, ils les a fourbies notamment à l’Apocalypse et chez Fleur (autres adresses bien connues du quartier), mais aussi à la Cité du Dragon et au Sofitel Louise. Son épouse veille au grain sur la salle, aidée par ses enfants.
Une salle pas bien grande, mais où une trentaine de clients peuvent prendre place pour un festival de saveurs.
Première étape : la carte. Difficile de faire son choix tant les spécialités sont nombreuses. Alors on ne sait que vous recommander de varier les plaisirs. Avec des entrées entre 4,50 € et 10 €, ce serait bête de s’en priver. Pareil pour les plats, avec les incontournables canard laqué, boeuf porc ou poulet sautés, nouilles et vermicelles. Mais aussi de plus audacieuses préparations comme cette marmite de canard aux 8 délices (12 €) ou le poisson entier grillé à la façon du chef, seul plat de la carte dépassant les 15 €. Quant aux desserts, on ne saurait que vous inviter à déguster les beignets (ananas, banane ou litchie) flambés : une tuerie!
C’est dire si le rapport qualité-prix est plus que serré dans cette adresse qui est aussi un repaire d’étudiants ravis de savourer un plat du jour à 5,50 € ou un lunch à 8,90 € “que nous servons copieusement”, assure la sympathique patronne.
Guère étonnant non plus de voir défiler les livreurs Uber, qui multiplient les allers-retours pour servir une clientèle fidèle et désireuse de savourer cette cuisine également à la maison.
Côté cave, une poignée de bouteilles à peine, mais on soulignera deux Saint Emilion Grand Cru à 29 € la bouteille seulement. Qui dit mieux ?
  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    427

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    248

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    247

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    171

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    160

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile