Les Brasseries Georges, rien n’a changé ? Quasiment…

Les Brasseries Georges, rien n’a changé ? Quasiment…

3 avril 2018, sur Au Resto

Redonner de la qualité aux Brasseries Georges. Le groupe Blanchart, repreneur de ce restaurant ucclois bien connu, tient-il ses promesses ? Nous y sommes allée jeudi dernier et avons été plutôt agréablement surprise. Même si on sent qu’on est en phase de redémarrage et de rodage.

Premier constat, l’endroit n’a pas changé d’un iota. Ce qui était d’ailleurs prévu. Le service voiturier a été maintenu. On a droit au traditionnel bonsoir aimable des préposés aux fruits de mer. La déco à la parisienne est le même. Une fois assis, c’est là qu’on sent un peu plus de flottement. On est jeudi soir et le resto est quasi plein. Ce qui nous vaut une petite attente pour recevoir la carte. Et que dit la carte ? Elle dit la même chose qu’avant. Quant aux prix, ils sont aussi restés les mêmes, donc assez abordables. Les fruits de mer sont un peu moins chers que dans des établissements un peu plus huppés des environs. 9 Fines de Claire de bonne qualité sont affichées à 23,40 euros.

L’Américain-frites est à 17,30 euros. Rien à redire ni sur l’Américain ni sur les frites ni sur la mayonnaise. Dans les suggestions, on retrouve un des incontournables de l’endroit, l’oeuf poché aux crevettes grises et son lit de poireaux, avec l’indispensable sauce mousseline. C’est bien exécuté, onctueux, mais le plat aurait pu être un peu plus chaud. Un bémol qu’il faut sans doute mettre sur le compte d’un problème de coordination ou d’un manque d’effectifs en cuisine.

Pour le vin, le nouveau propriétaire a eu la bonne idée de garder la formule des maxi-verres (l’équivalent d’un quart), qui convient très bien pour tous ceux qui ne veulent pas prendre toute une bouteille.
Et puis, n’oublions pas le public. Lui aussi n’a pas changé. Les habitués sont revenus, des jeunes comme des moins jeunes, heureux de retrouver leur plateau de fruits de mer ,leur os à moelle, leur grillade, leur raie aux câpres. Ne surtout pas changer une formule gagnante pour une brasserie qui ne prétend pas être un haut lieu de la gastronomie.

AvC

  • Les vraies pâtes à la carbonara

    Recettes les plus appréciées

    642

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Roulades d'aubergines à la mozzarella, sauce tomatée

    Recettes les plus appréciées

    371

    • Total

    • 20 mins

    • CUISSON

    • 10 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Boulettes de viande farcies à la mozzarella, frites bio à l'huile d'olive

    Recettes les plus appréciées

    333

    • Total

    • 40 mins

    • CUISSON

    • 30 mins

    • Bon marché
    • Facile
  • Une salade dans son bol de parmesan

    Recettes les plus appréciées

    234

    • Total

    • 30 mins

    • CUISSON

    • 4 mins

    • Abordable
    • Facile
  • Croque-monsieur roulé, pesto à la pistache

    Recettes les plus appréciées

    228

    • Total

    • 15 mins

    • CUISSON

    • 5 mins

    • Bon marché
    • Facile